Ile de Saint-Cado

L’île de Saint-Cado est une île du Morbihan située dans la rivière d’Étel, en face du village de Saint-Cado, sur la commune de Belz.

L’île de Saint-Cado est un écart insulaire de la commune de Belz. Située dans la rivière d’Étel, elle est reliée à la terre ferme, au village de Saint-Cado, par un pont digue. Elle est proche, de l’îlot de Nichtarguér au sud-ouest et de l’île de Niheu à l’est.
Ancien port sardinier, elle tient son nom de Saint Cadou qui y aurait vécu en ermite au vie siècle. Sa chapelle datant du xiie siècle, est classée aux Monuments historiques depuis le 12 mai 1925.
Il y a aussi sur l’île un calvaire datant de 1832.

(…/… Wikipédia)

 

 

 

Cado reçut un soir la visite du Diable qui lui proposa de l’aider à bâtir le pont. Se vantant, il lui dit qu’il serait fini avant le lendemain matin. Il ne demandait qu’une petite chose en échange, l’âme de la première créature vivante qui le traverserait. Cado accepta. Le Diable, aidé par sa mère, avait presque terminé l’ouvrage à l’aube. Cado, caché près d’un rocher, envoya un chat sur le pont, et la bête traversa. Le Diable, berné, entra dans une colère noire et voulut détruire son œuvre. Mais il ne put le faire, car le saint l’avait déjà béni… Il hurla à sa mère, qui transportait les dernières pierres, de les jeter dans le courant, ce qu’elle fit. Ce sont aujourd’hui les deux rochers formant l’étranglement de Pont-Lorrois.
http://lieuxsacres.canalblog.com/archives/2016/07/26/34123415.html

 

Notes du rédacteur :

Impossible de passer dans le coin sans s’arrêter à Saint-Cado. Une pure merveille !!!

 

Rivière d’Étel

La rivière d’Étel ou ria d’Étel (en breton Stêr an Intel) est un petit fleuve côtier du Morbihan (France), qui coule dans un aber (ou ria), c’est-à-dire que sa vallée profonde est envahie par la mer à marée montante. Elle constitue une petite baie parsemée d’ilots, dont l’embouchure se situe dans l’océan Atlantique au niveau de la ville d’Étel et de celle de Plouhinec.

La rivière d’Étel prend sa source près du village de Penhoët, dans l’est de la commune de Languidic, dans le Morbihan, à environ 100 m d’altitude. Sous le nom de Rion, le cours d’eau se dirige tout d’abord vers l’ouest, jusqu’au sud de Languidic, puis oblique alors vers le sud ; il se nomme alors rivière du Pont-Roc’h.

Au niveau de Nostang, la rivière s’élargit peu à peu et l’influence de la marée commence à se faire sentir. Peu après avoir rejoint la rivière de Landévant et le chenal du Ster en Istrec à Locoal, l’aber de la rivière débute : la rivière d’Étel s’élargit fortement. La rivière est franchie entre Belz et Plouhinec par le pont Lorois et se jette dans l’océan Atlantique après la ville d’Étel. Son embouchure est caractérisée par la barre d’Étel, un banc de sable à la position mouvante.

Au total, la rivière d’Étel mesure 35,1 km. Son aber recouvre 22 km2 et pénètre à l’intérieur des terres sur 15 km.

Administrativement, la rivière d’Étel se situe entre les communautés d’agglomération du pays d’Auray et du pays de Lorient.

Îles

Au niveau de son aber, la rivière d’Étel est parsemée d’îles et d’îlots.
Les principaux sont :

(…/… Wikipédia)

 

 

 

 

Notes du rédacteur :