Phare de l’île Wrac’h

Le phare de l’île Wrac’h se situe sur une des îles de l’archipel de Lilia, bourg de la commune de Plouguerneau, dans l’estuaire de l’Aber-Wrac’h. Il est dans l’alignement du phare de Lanvaon.

Le port de l’Aber-Wrac’h existe depuis le Moyen Âge et a un trafic important. Dès son origine, la signalisation du port fut assurée par quatre feux : pour le nord, un sur l’île Wrac’h et un au sommet du clocher de Plouguerneau et pour le sud, deux à Landéda.
Il est construit en granit. Il est entouré d’un petit ensemble de logis, de jardins et de cales qui servaient à la vie quotidienne des gardiens. C’est une tour carrée blanche avec un haut rouge. Il est aujourd’hui automatisé.
Depuis l’été 2006, le public est invité à venir découvrir des expositions, horaires en fonction de la marée.
L’association « Îles et Phares du Pays des Abers » (IPPA) dispose d’une AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire) concédée par l’administration des Phares et Balises. Elle rénove, entretient et ouvre les locaux et les jardins des gardiens du phare. Elle y organise des manifestations culturelles : soirées « contes », expositions de peinture, de photographies, de sculptures.
Le phare abrite une station météo du système Diabox (proposé par l’IFREMER) dont les données sont accessibles en temps réel et gratuitement.

(…/… Wikipédia)

 

 

 

Notes du rédacteur :