Ile de Niheu

  • Île de Niheu (en haut de la photo)
  • Île des Moines (à droite de la photo)
  • Île du Petit Niheu (en bas de la photo)

 

Rivière d’Étel

La rivière d’Étel ou ria d’Étel (en breton Stêr an Intel) est un petit fleuve côtier du Morbihan (France), qui coule dans un aber (ou ria), c’est-à-dire que sa vallée profonde est envahie par la mer à marée montante. Elle constitue une petite baie parsemée d’ilots, dont l’embouchure se situe dans l’océan Atlantique au niveau de la ville d’Étel et de celle de Plouhinec.

La rivière d’Étel prend sa source près du village de Penhoët, dans l’est de la commune de Languidic, dans le Morbihan, à environ 100 m d’altitude. Sous le nom de Rion, le cours d’eau se dirige tout d’abord vers l’ouest, jusqu’au sud de Languidic, puis oblique alors vers le sud ; il se nomme alors rivière du Pont-Roc’h.

Au niveau de Nostang, la rivière s’élargit peu à peu et l’influence de la marée commence à se faire sentir. Peu après avoir rejoint la rivière de Landévant et le chenal du Ster en Istrec à Locoal, l’aber de la rivière débute : la rivière d’Étel s’élargit fortement. La rivière est franchie entre Belz et Plouhinec par le pont Lorois et se jette dans l’océan Atlantique après la ville d’Étel. Son embouchure est caractérisée par la barre d’Étel, un banc de sable à la position mouvante.

Au total, la rivière d’Étel mesure 35,1 km. Son aber recouvre 22 km2 et pénètre à l’intérieur des terres sur 15 km.

Administrativement, la rivière d’Étel se situe entre les communautés d’agglomération du pays d’Auray et du pays de Lorient.

Îles

Au niveau de son aber, la rivière d’Étel est parsemée d’îles et d’îlots.
Les principaux sont :

 

(…/… Wikipédia)

 

 

 

 

Notes du rédacteur :