Ile de Groix

Groix est une île et une commune du département du Morbihan. Elle se trouve dans le golfe de Gascogne, au large de la côte sud de la Bretagne, au nord-ouest de Belle-Île-en-Mer.

Elle constitue une commune (commune de l’Île de Groix), et, jusqu’à 2015, constituait aussi le canton de Groix (qui fait maintenant partie du canton de Lorient). Elle est accessible par bateau au départ de Lorient et de Port-Louis. Historiquement, elle fait partie du pays vannetais et du Kemenet-Héboé.

On donne aussi aux Groisillons le nom plaisant de Greks, les Groisillonnes ayant autrefois toujours une cafetière (grek en breton) sur le feu pour réchauffer les pêcheurs de la famille à leur retour.

(…/… Wikipédia)

 


Port Tudy

Port Tudy est le lien vital avec le continent, ses activités sont rythmées par l’arrivée des courriers au port. La montée vers le bourg offre aux regards ses belles maisons d’armateurs et le cinéma des familles, aux façades décorées par des artisans italiens. Le matin, les halles offrent à notre gourmandise les produits insulaires de la terre comme de la mer. De nombreux commerces sont à découvrir en flânant dans les rues aux façades pimpantes. Ces dernières rayonnent autour de l’église dont le clocher s’orne du fameux thon, symbole de toute une époque où la pêche thonière a laissé des marques profondes.

 


Locmaria

Ce village, le plus peuplé de l’île jusqu’à l’essor de Port-Tudy dans les années 1880, offre un dédale de petites ruelles, des lavoirs et des fontaines et la chapelle de Notre-Dame de Plasmanec au cœur du village.

 


Les Grands Sables

Une des rares plages convexes d’Europe, mais la seule vagabonde (déplacement de 160 m en 2 ans).
C’est la plus grande plage de l’île, son sable est blanc et fin, et son eau est transparente et turquoise.

 


Le phare de la Pointe des Chats

Le phare de la pointe des Chats (plus couramment appelé phare des Chats) est un phare indicateur de danger situé sur la pointe du même nom au sud-est de l’île de Groix. Établi à 2,7 mètres d’altitude, le feu du phare de la pointe des Chats couvre les hauts fonds qui se prolongent en mer. Construit à partir de 1897 sur une ancienne batterie de défense, il est mis en service le 15 octobre 1898. On juge indispensable la construction de cet édifice de 15,22 m (17,92 m au-dessus du niveau de la mer) en raison des nombreux navires qui faisaient naufrage sur la longue base rocheuse des Chats (appellation venant du surnom donné à ces récifs par les groisillons de l’époque), s’étendant sur plus d’un kilomètre.

(…/… Wikipédia)

 


 

 

 

Notes du rédacteur :

 

Site Ouvert au Public